Etre les pieds sur terre

HOMMAGE AU SOL

C’est vers 1989 que débute les recherches, qui m’inspireront la création des accessoires et des pantoufles qui constituent le travail  Hommage au sol . Cette puissante osmose du pied et du sol est tellement vaste. Elle m’a confronté avec la complexité des tentatives d’adaptation de l’homme avec son milieu. Mon ambition n’a pas été d’aboutir à une recherche scientifique. J’ai tenté avec mes moyens et au-travers de ma réalité personnelle de transmettre des observations, des sensations, des traces de mes pas. J’ai tenté d’apprivoiser dans mon quotidien une certaine qualité du temps, une qualité de relation aux objets et aux lieux. Cette acuité de présence, je l’ai traquée au travers du choix des matériaux des accessoires et pantoufles, ainsi que par les multiples ajustements techniques. J’ai cherché  les mouvements, des perceptions sol/ pied en rapport avec l’ensemble du corps. Ce travail à tracé un parcours… en moi-même… dans la ville… à la rencontre des autres.

A cette époque, l’écologie, le rapport à notre environnement ne sont pas dans l’air du temps comme c’est le cas aujourd’hui en 2017. Dans les villes, l’espace public est peu investi. Le domaine de l »informatique et d’Internet est encore très mystérieux pour le grand public. Les extraordinaires études du sol et du vivant au travers de la permaculture ont mis encore de nombreuses années avant d’arriver à ma connaissance.

Dossierpied/sol